Sixth World Chronicles

Genèse 3:19

Bailey est couché, dans sa forme native, visiblement seul à côté d'une poubelle. Ses oreilles sont basses, et son air triste. 

"J'ai volé le musé aujourd'hui. Je sais même pas lequel, je pense pas que c'est important. C'était juste un job comme lest autres. On est rentrés subtilement, Tailor a soudoyé un garde, Bao à utilisé sa magie pour distraire les gardes, j'ai dancé à travers des pièges lasers. L'habituel. 

Ah oui, Bao et Tailor, ce sont mes nouveaux amis. On à fais plein de jobs ensemble. Ils sont sympa. Ils sont bizarres. Mais si tu me voyais maintenant, je suis tellement rendu bizarre moi aussi. 

Enfin, tout aurait été comme à l'hbitude si l'autre gars avec nous, avec sa machine, s'était pas avéré un genre de traitre. Il nous à amené quelque part avec les yeux bandés. Inquiète toi pas, j'ai utilisé les trucs que tu nous avais montré pour retrouver mon chemin. Je serais capable d'y retourner facilement. 

À l'intérieur, il y avait un gars, Amalgur. Il voulait qu'on l'aide. Qu'il protégeait le monde de quelque chose de grave. J'ai pas tout compris, mais supposément qu'on est spéciaux, moi et les deux autres gars. J'ai hésité beaucoup, et je suis pas encore sûr. Déjà, être dans une organisation, ça a mal fini la dernière fois… Et puis, je sais pas si je veux sauver le monde."

Un homme, dans un uniforme bleu, ressemblant à celui d'un infirmier, sorti par la porte du bâtiment adjacent, avec un sac poubelle mal fermé. Il jeta le sac par dessus son épaule, sans porter attention à Bailey. Lorsque le sac frappa le fond du conteneur, une poussière noire s'en échappa, des cendres virvoletant et descendant, presque comme de la neige sur Bailey.

"Qu'est-ce qu'ils ont fait pour moi?"

Bailey redresse son regard vers la cendre tombant du ciel.

"Qu'est-ce qu'ils ont fait pour eux?"

Adoptant une position assise, il pose une patte sur la poubelle.

"Qu'est-ce qu'ils ont fait pour toi, maman?" 

La noire neige termine sa descente. Bailey reste un long moment à réfléchir dans la ruelle. Il quitta la ruelle, juste derrière la fourrière pour retrouver l'église du père Michaels. Il rentra tard cette nuit là.

Comments

Chapeau Kuma_Senpai

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.